Chapitre Trois : Fairy's Girls.

Cela faisait un mois que Lucy ne parlait plus à Erza, Jubia et Mirajane, et Levy était avec toutes, mais plus à avec Lucy, qu'elles. Une fois Levy avait réussit à tenir une conversation aux amis de Natsu sans qu'il y ait d'encombre, et Lucy avait même pu passer un bon moment en leur présence.
 
Ce matin-là Lucy arrivait en retard à son premier cours, le cours d'allemand, elle avait pas choisit son jour, sa professeur d'allemand faisait très peur, car elle avait un regard sévère même avec ses lunettes carrées, était très grande, et une voix grave.  Elle couru dans les couloirs du lycée, monta au quatrième étage et s'arrêta essoufflée devant une porte grise. Elle frappa et entra.
 

Sa professeur baissa ses lunettes et regarda la jeune blonde en regardant au-dessus de ses lunettes.
 
- Pourquoi es-tu en retard ?
- Heu...Mon réveil n'a pas sonné. Dit-elle la peur au ventre en levant la tête pour regarder sa professeur.
- Bien va à ta place ! Bien je reprends. Je vous distribue ces papiers, c'est à rendre pour la fin de la semaine.
 
Pendant ce temps Lucy était aller s'asseoir d'un homme aux étranges cheveux roux, un peu comme Erza, il avait un ½il qu'il ne pouvait pas ouvrir, sur ce même ½il il avait une cicatrice. C'était son meilleur ami, il avait toujours était avec toutes les années, depuis quelques temps ils se parlaient moins, mais ils se parlaient toujours, Lucy pouvait discuter de tout avec lui, sauf ce qui la concerner en amour.
 
- Salut Erik. Avait soupiré la jeune fille en s'asseyant à côté de lui au fond de la classe près de la fenêtre.
- En retard hein ?
- J'ai raté de le bus ça arrive à tout le monde mon cher.
- Souvent à toi quand même.
- C'est vrai. Rigola jeune fille.
 
La professeur leur avaient tous déposés les papiers, Lucy la prit en main et lut, elle remarqua que c'était pour un voyage.

Une semaine à Londres, deux cent euros le voyage. Il y aura d'abord le bus pour aller à l'aéroport pour se diriger à destination, et feront le voyage en bus. Ce voyage se passera au mois de Janvier pour ne pas les déranger au mois de décembre avec leur BAC blanc.
Nous partiront à 5H30 du lycée pour arriver à l'aéroport à 8H30. Nous prendront ensuite l'avion à 12H00, il y a 7 heures de vol, nous arriverons à 18H heures
( heure japonaise ), 10H ( heure anglaise ).
Nous irons dans deux hôtels différents, etc.
 
Quand elle eut fini de lire le papier, le cours repris. Elle prit une feuille de son classeur et la mit en boule.
 
- Qu'est-ce que tu fiches ? Lui demanda Erik.
- Je fais une boule de papier.
- Ça merci j'ai vu, j'ai encore un ½il, mais tu l'envoie à qui ?
- Je dois demander un truc à Kinana.
 
Elle envoya sa boule de papier vers la droite et, toucha tout juste l'épaule de la jeune fille. Celle-ci avait les cheveux violet, depuis peu elle s'était coupé les cheveux et avait une frange en biais sur le côté droit.
Elle se retourna et vit Lucy lui faire un grand sourire :
 
- Quoi ? Chuchota l'étudiante.
- Elle a quoi après Levy ?
- Elle est avec moi en Maths, mais tu n'es pas avec nous ?
- Bah non, tu sais j'ai pris l'espagnol pour ne pas avoir maths.
- Ah oui, c'est vrai.
- Au fait, Lisanna aurait pas un mec ?
- Qu'est-ce que j'en sais Lucy ?
- Bah j'sais pas, tu traînes avec elle, je me disais que tu pourrais savoir.
- Elle est avec personne !
 
Après ça elle se retourna et ne répondit pas aux appels de la blonde.
 
- Elle aurait pu me le dire ! Bouda la blonde en s'enfonçant dans sa chaise.
- Lucy Heartfilia !
- Heu oui...Sursauta celle-ci en s'asseyant correctement.
- Was ich gerade gesagt ?
- Moi, pas comprendre.
 
Tout le monde ricanait, la professeur s'avança vers elle et posa sa main sur sa table.
 
- Ont est tous très content de savoir que vous n'avez pas maths mademoiselle après ce cours, mais on se fiche clairement de votre amie, par contre vous pourriez vous intéressez un peu plus à vos notions d'allemand, je ne sais pas si vous savez mais à la fin de l'année vous avez un écrit et un oral d'allemand, vous commencez à travailler quand vous voulez !
- Ja....
 
Le cours reprit et Lucy tourna la tête pour voir son ami :
 
- Elle avait dit quoi ?
- Elle te demandait ce qu'elle venait de dire.
- Ah ok... Au fait c'est pour quand ton couple avec Kinana ?
- J'y crois pas, on dirait Mirajane... !
 
En plus de cela, étant donné qu'il avait les cours exactement comme elle, il avait dû la supporter également en espagnole après. Il a trouvait sympa, cool, mais parfois elle était désespérante, et pouvait être chiante, le pire dans tout ça, c'est qu'elle le savait.
 
A dix heures Lucy traînée dans les couloirs du lycée avec son amie Levy. Elle lui avait de ses deux premiers cours, et qu'elle réussit à faire chier son meilleur ami. Levy a elle aussi finit par lui dire qu'elle était désespérante et son amie avait éclaté de rire.
 

- Quand vas-tu lui foutre la paix avec Kinana ? Lui dit son amie le nez dans son casier.
- Quand il sera en couple avec elle.
- Justement, Kinana m'a parler de lui tout à l'heure.
- Ah bon, alors ? Dit-elle tout excitée.
- Pas la peine d'être comme ça, bref, apparemment ils rentrent souvent ensemble le soir, tu vois ?
- Ouais et ?
- Je crois qu'elle veut lui dire ses sentiments ce soir.
- Ouhh, à vingt heure je l'appelle. Rigola-t-elle.
- Haha, je te changerai jamais, mais tu me préviendras hein ?
- Bien-sûr.
- Au fait, tu leur a toujours pas reparler hein? Demanda la bleue en prenant ses affaires dans son casier.
- Tu sais bien que non, et puis lorsque l'on se regarde j'ai l'impression que Erza va me tuer. Et toi, ça se passe comment quand tu es avec elles ?
- Hé bien c'est de plus en plus compliquait...
 
Au même moment ils entendaient des cris dans le couloir d'à côté. Levy ne prit pas la peine de fermer son casier,et elles coururent dans le couloir, Erza et Gerard se battaient, Jubia n'avait pas tenir son amie et Mirajane non plus.
 
Lucy y alla, et tira Erza d'un coup, ce qui la fit reculer, Erza la regarda, un frisson la parcouru :
 
- Lâche-moi pétasse.
- La pétasse elle vient peut-être de t'éviter une petite visite chez le directeur, mais ne t'inquiète pas, ne me remercie pas connasse !
- Ouhh, les deux amies se crêpent le chignon ? Les interrompit Laury.
- Laisse-nous tranquille miss prout-prout ! Gueula les deux filles en même temps.
- Vous payerez cher.
 
Mirajane venait tout juste de lui donner une claque sur la joue, son visage était tout rouges et était partie en courant.
Erza partie à son tour avec Jubia et Mirajane, sans oublier de lancer un regard noir à Lucy et à Gerard.
 
- Ça va ? Demanda Lucy à Gerard.
- Oui ne t'inquiète, je l'ai un peu provoqué aussi.
- Elle s'énerve vite.
 
Puis Lucy partie rejoindre Levy, et elles allèrent vers le casier de la bleutée pour qu'elle termine de prendre ses affaires, de toute manière, elles avaient toutes les deux permission l'heure suivante.
 
- Il faut absolument que je trouve une solution. Soupira Lucy
- Quand est-ce que c'est le voyage à Londres  ? Demanda la bleue en fermant son casier.
- Au mois de décembre il me semble, pourquoi ? 
- Tu es capable d'attendre encore un mois pour te réconcilier avec elles ? 
- Tu sais ça fait un mois et demi qu'elles ne me parle plus !
- Bon je te laisse je dois rendre un livre, à moins que tu ne veuilles venir.
- Je viens, j'ai pas envie de restée ici comme une paumée.
 
Elles montèrent deux étages avant d'arriver au CDI puisque juste avant elles étaient dans le hall. La salle était grande, il y avait la partie ordinateurs quand ont rentraient et plus loin cinq rangées de livres à droite, à gauche il y avait le bureau de la documentaliste. Levy rangea son livre à la deuxième rangée et regarda les autres : 
 
- Levy tu crois vraiment qu'elles accepteront mes excuses là-bas ? 
- Mais oui, puisque l'ont sera toutes dans la même chambre !
- Hé ça se trouve c'est pas un hôtel où il y a une chambre de cinq lit ! 
- Tu n'as pas lu le papier en entier alors, tu crois que le titre « Nuit Blanche » c'est quoi ? 
- Ahh j'ai déjà la trouille ! Dit-elle alors qu'elle n'avait pas écouté.
- Hé Lucy je te cause ! 
- Désolé ! Tu disais ? 
- Ahh rien, bon je vais m'avancer dans mes cours, tu viens ? 
- Ouais, on va avec Erik.
- Oui... ! Soupira Levy en souriant.
 
Elles descendirent d'un étage, et trouvèrent la petite salle de perme où peu de gens venaient. Elles sortaient les affaires dont elles avaient besoin et parlèrent en même temps.
 
- Comment ça se passe avec Natsu ? Demanda Levy.
- Heu et bien...très bien pourquoi ? Dit-elle rouge.
- J'sais pas, ce matin je vous est pas vu ensemble comme les autres jours, d'ailleurs je ne t'ai pas vue du tout.
-Je suis arrivée en retard en allemand, je croyais te l'avoir dit.
- Hum... non.
 
Durant leur heure de perme elles s'avancèrent pas mal, et Levy avait même pu l'aider en allemand et en philosophie. En sortant à la fin de l'heure, elles allèrent au quatrième étage pour leur cours d'histoire.
Levy s'asseyait à côté d'Erza qui n'était toujours pas redevenue calme.
 
- Je te laisse Levy, la connasse va ailleurs.
- Lucy...Soupira Levy.
 
Lucy était partie s'asseoir à côté d'Erik comme elle avait l'habitude depuis un peu plus d'un mois.
 
- Et après, quand tu vas redevenir amie avec elles, tu repartiras comme tu es revenues ? Lui demandait Erik pendant le cours.
- Dis pas ça, je suis souvent avec toi.
- C'était il y a trois ans, depuis le lycée ont ne se parle plus.
- Et là ?
- Tu es en guerre.
- Tu es en train de dire que j'ai changée ? Lui demanda-t-elle.
- Non, mais tu parles moins avec les autres, c'était ta seule vie sociale, c'est pour ça que vous vous entendiez pas avec eux. Dit-il en sachant qu'elle comprendrait.
- Ce sont tes amis Erik, c'est pour ça qu'ont ne se parlait plus.
- Tu met ça sur mon dos ?
- Non, je dis juste, que ça nous a éloignés.
- On va dire ça...
 
Lucy le regarda tristement, et suivit le cours. Pendant ce même cours, Erza avait dit quelque chose à Levy :
 
- Il faut vraiment que Lucy fasse attention à ce qu'elle en train de faire !
- Comment ça Erza ?
- Etre en couple avec le bonbon rose, ce n'est pas son meilleur choix, elle sera terriblement
triste !
- Pourquoi elle serait triste ?
- C'est un pari qu'ils ont fait, Mirajane me l'a dit, et Gerard aussi, je crois qu'il a voulu être gentil, et moi, je l'ai attaqué....
- C'est le moins qu'on puisse dire ! Rigola Levy.
 
Erza rigola aussi, et celle-ci lui dit qu'elle lui en parlerait plus par téléphone le soir.
 
La journée se termina sans encombre. En rentrant Lucy prit un bout de gâteau dans le meuble de sa cuisine, et monta dans sa chambre tout en tapant un numéro de téléphone sur son portable. Elle enleva le gâteau de sa bouche, ouvrit sa porte de chambre, et la referma directement, puis alla s'affaler sur son lit avec à présent le téléphone aux oreilles.
 
- Vous êtes bien tombés sur le répondeur de Natsu, laissez un message après le bip.
 
Lucy réessaya plusieurs fois mais rien. Elle renonça et fit ses devoirs. Vers vingt heures comme prévus, elle appela son meilleur ami qui ne répondait pas non plus. Désespérée elle essaya d'appeler Levy, mais apparemment personne ne pouvait répondre ce soir-là.
 
Levy de son côté parlait avec Erza au téléphone.
 
- Tu es sûre de ce que tu dis ? Lui demanda Levy.
- Oui, Mirajane est quand même une source sûre, non ? Et puis, tu aurais vu Gerard, je l'ai jamais vu aussi gentil, mais bon, la tigresse a prit le dessus sur moi et voilà...
- Souvent elle prend le dessus.
- Oui je trouve aussi !
 
Elles rigolèrent, et raccrochèrent depuis peu, la jeune fille commençait sérieusement à s'inquiéter pour sa meilleure amie.
 
 
Avant de s'endormir vers vingt deux heures trente, Lucy réessaya à appeler Natsu et lui envoya même un message mais toujours rien. Elle laissa tomber et elle pensa à voir ça demain.
 
Le lendemain elle s'habilla rapidement et couru encore une fois dans les rues, en manquant de tombés à causes des fines plaque de verglas. Arrivée au lycée elle ne vit pas son amie Levy, alors elle se dirigea vers Natsu qui était avec ses potes. Elle lui tapota l'épaule, et lui demanda de venir avec elle. 
 
- Qu'est-ce qu'il y a ? Lui demanda le rose presque hargneux.
- Hé bien justement je ne sais pas à toi de me le dire tient ! Hier je t'ai envoyé je ne sais combien de messages, et je t'ai appeler dix fois au moins ! 
- Mon portable n'avait plus de batterie.
- L'excuse de base, de gamin, tu aurais pu en choisir une meilleure non ! Dit-elle furieusement.
- Le gamin il t'emmerde ! Après tout, tout ça a été inventé, ce n'est pas vrai, alors tu n'as rien à me reprocher il me semble !
- Pauvre mec !
 

Elle alla se caler contre un arbre ramenant ses genoux à sa poitrine. Son amie accouru tout de suite à elle, elle avait bien vu la dispute, et voyait clairement le petit jeu qu'il avait inventé, comme l'en avait informé Erza.  Levy s'agenouilla devant Lucy pour lui parler : 
 
- Qu'est-ce qu'il se passe ?
- Je n'arrive plus à tout garder pour moi, il faut que je te dise tout Levy !
- Comment ça ? Demanda-t-elle tout en sachant ce qu'elle allait lui raconter.
- Je ne suis pas réellement avec Natsu, ont est juste ami, c'est on a joué se "jeu", c'était pour réconcilier ses potes et vous, à la base pour rendre jalouse Laury c'est vrai mais... Mais je ne sais pas pourquoi il ne veut plus me parler. J'ai l'impression d'être tomber dans un piège Levy...
- Lucy, je crois que ça a été trop vite tout ça, mais ne t'inquiètes pas, je connais quelqu'un qui va se charger de plusieurs choses. Rigola la bleue.
- Je ne comprends pas.
- Tu verras. Mais dis-moi, tu es tombée amoureuse ? 
- J'en ai bien l'impression...
- Bon allez essuie ses larmes, et on va en cours, on va s'amuser toute la matinée, et vu qu'on est mercredi on ira s'amuser toute l'après-midi, t'en dis quoi ?
- Hum... ok.
- Cool allez viens ! 
 
Elles allèrent en cours, et elles mangèrent à une cafète le midi. L'après-midi elles firent les boutiques, et se reposèrent au parc. Ensuite vers six heure elles rentrèrent chez elles. Quand Lucy rentra elle vit sa mère assise en train de lire son courrier, enfin ses factures. Elle s'asseya à côté d'elle : 
 
- Salut m'man ! Salua-t-elle avec une petite mine.
- Bonjour ma chérie, tu étais où ? 
- J'étais avec une amie, désolé de pas t'avoir prévenue. Au fait hier on a reçu un papier, on peut aller à Londres au mois de Janvier, mais cela coûte deux cent euros.
- C'est cher...ma chérie, je suis désolé mais je crains de ne pas pouvoir te payer le voyage, j'ai déjà tout ces problèmes de factures à résoudre, et tout un tas d'autre papier.
- Papa ne m'a rien envoyée ? Demanda-t-elle en montant silencieusement.
 
Elle lança son sac et s'affala sur son lit. Son portable vibra :

                                                             « Pinky♥ »
 
Une fois qu'elle eut fini de regarder, elle appuya sur le bouton où il y avait un téléphone rouge.
 
- Trop tard ! Dit-elle en voyant cela.
 
Mais il sonna plusieurs fois, donc elle l'éteignit. Elle s'endormit sans s'en rendre compte sous la fatigue et dû à sa tristesse. Elle ne se réveilla que le lendemain.
 
Elle s'habilla et alla au lycée. Elle vit des de Première faire la queue à la vie scolaire. Elle vit Levy et ses amies avec elle. Elle entendit son prénom, elle savait très bien qui était en train de l'appeler mais elle continua son chemin, puis quelqu'un lui toucha l'épaule ce qui la fit se retourner : 
 
- Maintenant tu veux me causer ? !
- Lucy, je suis désolé mais...
- Ce que tu m'as dit il y a bientôt un mois c'était des bobards, n'est-ce pas ? 
- Au départ...
- Au départ ? Tu sais quoi ne m'approche plus, et rêve toujours pour me pardonner comme tu as fais dans le parc ! Dit-elle en commençant à partir
- Lucy attend, tout ça c'était au départ, je te jure que je comptais te le dire !
- Ah oui quand, hier au téléphone, et tout ce que je t'ai dit sur ma famille, tu vas le répéter, et ce truc sur Laury et toi ? Tout ce que tu m'as dit je ne sais même pas si je dois y croire ! 
- La moitié de ce que je t'ai dit, c'était vrai ! 
- Que la moitié, tu fais vraiment de la peine à voir, tu sais quoi tu me fais pitié, pendant un mois, un mois j'ai cru que je voyais une autre facette de toi, et non celui du sale arrogant ! Tu es con, car maintenant plus jamais je te ferrais confiance ! 
- Lucy, ne me dis pas que tu avais des sentiments...
- Tu veux la vérité, et bien si, si j'en avais, jusqu'à  hier, quand tu m'as parlée comme ça, il suffisais que tu ne me cause plus et j'avais tout compris. Je suis une fille banale, qui n'arrête pas de s'engueuler avec un con, pendant que toi tu couches avec la salope du lycée !
 
Elle partit, et Natsu la regardait tristement partir. Lucy  alla se réfugier dans les toilettes des filles, et pleura le long d'une porte à l'intérieur d'un toilette. Elle entendit des pas, et la porte s'ouvrir :
 
- Lucy ça va ? 
- Oui ça va Levy ! Dit-elle entre deux reniflements. 
- On est désolé Lucy. Lui dit Jubia d'une voix douce.
 
Lucy se releva et sortit du toilette. Elle vit Erza, Jubia et Mirajane avec Levy : 
 
- En tout cas maintenant vous devez être bien contente, vous aviez raison, je me suis engueulé avec lui, et une dernière chose, je n'étais pas en couple avec lui ! 
 
Elle repartit prenant son sac et décida de sortir finalement du lycée et de rentrée chez elle. Levy soupira et regarda les filles tour à tour : 
 
- On n'a qu'à aller en cours, on ira la voir quand elle sera calmée.
- On peut attendre longtemps avant qu'elle nous pardonne ! Lui dit Jubia.
- C'est sûr qu'elle nous pardonnera peut-être avant Natsu et ses potes si on a de la chance ! Soupira la blanche.
 
Une fois la journée de cours fini elles décidèrent d'aller voir Lucy chez elle. Elles entrèrent dans sa chambre, elle était couchée dans son lit, la couette remontée jusqu'à son nez. Erza alla s'asseoir sur le lit au pied de Lucy, Levy s'est allongée à côté d'elle pour la consoler mettant sa tête sur épaule, Mirajane avait pris la chaise de la blonde comme elle en avait l'habitude avant leur dispute lorsqu'elles étaient chez elle, et Jubia s'asseya sur les genoux de Mirajane.
 

- Désolé... Dirent-elles en même temps. 
- Et... Lucy, tu sais quand je me suis énervée contre Gerard l'autre jour ? Lui dit Erza.
- Hum ? Renifla Lucy.
- Il venait de me dire que Natsu jouait avec toi car il avait fait un pari avec Gray.
- Pourquoi tu l'a poussé alors, en plus c'est peut-être le moins con, enfin, maintenant je ne sais plus... Dit-elle en en s'asseyant à tailleur sur son lit mettant la couette sur ses genoux et ceux de Levy en même temps.
- Je t'aime Lucy, j'avais pas envie d'y croire, je me suis énervée contre toi car tu ne voyais pas le mal qu'il te faisait...!
- C'est pour quoi elle a pris la forme d'une tigresse ! Rigola Jubia.
- Merci... Remercia Lucy.
 
Les deux filles se prirent dans les bras, et Jubia et Mirajane vinrent à leur tour, et finalement toutes les cinq elles se firent un câlin groupé en rigolant. Après plusieurs minutes elles se reparlèrent comme avant.
 
- De toute manière, on te protège ma belle, il va pas venir t'embêter le bonbon rose ! Lui dit Mirajane.
- Merci Mira'. Sourit Lucy.
- Juste, qui va au voyage au final ? Demanda Jubia.
- Moi je ne peux pas, ma mère n'a pas les sous. Dit Tristement Lucy.
- Mais et ton père, je veux dire il a un travail qui paye plutôt cher. Lui dit Erza.
- Erza, mon père ne reviendra pas, il ne m'a jamais envoyée même pas une lettre depuis trois mois.
- Et si tu lui demandais, si tu faisais le premier pas ? Tu sais, c'est dur d'être en conflit avec son père, j'hésite toujours à lui parler, mais je ne le fais jamais quand je vois ma mère, car il l'a prit pour une idiote, et je n'arrive pas à passer au-dessus... Lui raconta Jubia.
- Désolé Ju'.... Tu as raison, je, je lui enverrais un mail ce soir.
- Mais ne le fais pas que par intérêt, d'accord ? Lui dit Jubia.
- Hum.
- Au fait Mira... Chantonna Levy.
- Quoi ma chérie ? Sourit la blanche.
- T'aurais pas un mec ?
- Hin ? Pas du tout désolé de te décevoir ma belle. Continue-t-elle de sourire.
- Pourquoi tu fuis toujours quand on veux te parler alors ? Lui demanda Jubia et se retournant étant sur ses genoux.
- J'espionne ma petite s½ur, je suis presque sûre que elle, elle a un mec !
- Lisanna ?! S'exclamèrent Erza, Levy et Jubia  en même temps.
- Hé oui.
- Elle cache bien son jeu. Rigola Erza.
- Elle m'a dit non l'autre soir. Lui dit Lucy.
- La croit pas sur parole, bientôt je vais découvrir ! Dit Mirajane en souriant.
- Qui a faim ? Demanda Jubia en tapant dans ses mains et en se levant du lit.
 
Les filles rigolèrent et se firent à manger pour rester ensemble la soirée.
 

Enfin fini !
Enfin corrigé !
Libérée,
Délivréeee ! XD
Bref, j'espère que cette relecture va vous plaire !
A Bientôt mes nounours !
Layla-Chan~♥♥




                                                              Corrigé !

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.83.81.52) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Stinglu-Nalu-fan

    13/09/2015

    Mais quel con ce Natsu !!! Comment il a pu faire souffrir Lucy.

  • Tyfa-Eneria-nalu

    23/03/2014

    Oh la la ! Sa devient de plus en plus intéressant !!! *^*

  • FairyTail-x-NaLu

    08/03/2014

    C'est trop bien ! Natsu, t'es qu'un triple Baka !! >o<
    Non mais franchement ! '3'

Report abuse