Chapitre Huit, Fairy's Girls



Le soleil commençait à se lever, les rayons de celui-ci traversaient les rideaux de la chambre couleur saumon. Le réveil sur la table de nuit indiqué huit heures et demi. Une boule s'était formée sous les couettes. La jeune fille aux cheveux bleu clair, et aux yeux marron s'était emmitouflé sous ses couvertures.
Un soupir se fit entendre, et la lycéenne enleva brusquement sa couette, ses cheveux étaient tous en batailles, on pouvait apercevoir des cernes sous ses yeux qui eux était rouge. Sa poubelle à côté était remplie de mouchoirs. 
Elle s'aessaya sur son lit, attrapa sa boîte à lunettes, et mit pour l'instant que ses lunettes. Elle se leva et se fit un chignon avec un des trois élastics qu'elle portait à son poignet.
Elle fit son lit, et décida de descendre manger sans prendre son portable, sachant très bien qu'elle verrait un énième message de Mirajane et Erza.
Une fois en bas elle prit un verre de jus d'orange et des gâteaux, et vit un mot de ses parents sur le frigo « Tu pourras aller chercher le pain à la boulangerie s'il te plaît ? On t'aime ma puce, à ce soir ! » .
Elle mangea dans le salon, regardant une émission qui était rediffusée. Eh oui, on était lundi, les adultes avaient fini leur week-end, et les adolescents de la ville étaient en vacances de deux semaines. Ça allait être long.
Une fois fini, elle éteignit la télé et lava la vaisselle dérangée pour ensuite monter dans sa chambre et s'habiller.
Arriver en haut elle ouvrit ses rideaux, et attrapa un jean à qui elle allait faire un ourlet à la cheville de taille respectable, un pull bordeaux, et mirent ses lentilles. A ce moment elle regarda seulement ses messages.
 
« Mais Levy explique-moi ce qu'il s'est passé ! » Lui avait envoyé Mirajane.
« Allez quoi, je suis ton  amie ! » Continuer Mirajane peu de temps.
« Bon Levy, on a décidé de se voir en Skype à quatorze heures, si tu n'es pas présente, je te botte les fesses ! » Avait toujours écrit Mirajane, son dernier message à deux heures et demi du matin.
 
Il y avait ensuite Erza.
 
« Qu'est-ce que c'est encore que cette histoire Levy ?! » Minuit
« Tu veux que j'aille lui botter lui fesses ? » Une heure du matin
« Je vais lui botter les fesses ! » 1h03
« Je vais le frapper » 1h06
« Le mettre dans un sac poubelle ! » 1h10
« Et enfin l'enterrer ! » 1h15
« Bon demain à quatorze t'explique ! » 1h20
« Si tu n'es pas présente, je te réserve le même sort que l'autre idiot ! » 1h22
 
Levy soupira, elle avait encore Jubia et Lucy à passer.
 
Jubia à une heure du matin « Yo, je sais il est tard, mais bon avec le groupe, on exclus Gajeel, on a essayé de comprendre toute l'après-midi ! »
« Il s'est passé quoi ? » 2h00
 
Lucy était beaucoup plus raisonnable.
 
« Coucou ma belle, je doute que tu veuilles me répondre, mais si tu as besoin, appelle-moi et vient me voir. Ah, et fais attention avec les filles, elles sont comment dire...folle ! »
 
- Sans blague ! Dit Levy après avoir lu tous ses messages.
 
Elle ne répondit à aucun message, rangea son téléphone dans sa poche, enfila sa veste en jean qui était sur la chaise de bureau, mit ses baskets, et descendit. Elle prit l'argent laissé sur la table puis alla chercher le pain comme ses parents lui avaient demandé.
Sur sa route, elle repensa à dispute avec Gajeel, pour une fois ils étaient sur un sujet sérieux, et elle n'avait pas pu lui répondre correctement.
 
Flash Back
 
Après que Gajeel ait déposé Levy chez elle suite à la journée de la fête foraine. Levy était allé prendre une douche pour pouvoir enlever la barbapapa de ses cheveux, elle avait réussi à rentrer sans que ses parents ne s'en aperçoivent.
Après elle discutait sur le groupe puis elle et Gajeel avait décidé de parler sur Skype, puisqu'elle aussi sa discussion avec les filles s'était arrêtée.
Elle était assise sur son lit, les jambes pliées jusqu'au menton, qui lui était reposé sur les jambes.
Gajeel en face était allongé sur le côté, sa main soutenant sa tête, et n'arrêtait pas de bailler.
 
- Arrête. Lui dit Levy en baillant.
- De quoi ?
- De bailler ! Je chope ton truc !
- Ahaha, non je vais continuer, j'aime bien t'embêter.
- T'es vraiment pénible quand tu t'y met ! Sourit la jeune lycéenne.
- Ouais, je sais. En tout cas ça aura vraiment été une journée folle.
- C'est clair.
- Je me sens un peu coupable pour Lucy.
- Oh, le grand Gajeel se sent coupable. Rigole Levy.
- Oui, tu as vu, j'ai un c½ur, après tout je suis Dieu.
- Oui, oui, on y croit tous. Continua de rigoler l'adolescente.
- M'enfin, elle a Natsu.
- Ils ont tous quelqu'un avec qui ils peuvent vraiment parler... Dit tristement Levy.
- Pendant que nous, on tient la chandelle.
- Ouais.
- Qu'est-ce qu'il y a Levy ?
- Je me dis juste, que un jour...il faudra qu'on leur donne une réponse franche, honnête, et qu'on croit nous-même.
- Tu veux dire, pour nous ?
- Oui.
- Ecoute, moi je sais que ce que je ressent, il n'y a que toi qui rame Levy.
- Ah, et que ressens-tu alors ? Demanda Levy en relevant un peu la tête en souriant.
- Joue pas à ce jeu, si tu ne me dis rien, moi non plus. Je fais trois pas vers toi, tu recules de cinq.
- Je ne sais pas Gajeel, je ne sais pas quoi faire. Avec tous les évènements passés depuis septembre, je suis constamment dans le doute de ce qu'on peut faire.
- Tu ressens quelque chose au moins, pour moi ?
- Bien-sûr...mais, je ne sais pas.
- Je ne te comprends pas là Levy.Tu n'as pas encore suffisamment confiance en moi ? Tu crois que je vais jouer le même jeu que le rose qu'il a fait en début
d'année ? Et compte pas sur moi, pour faire le même trucs que Luxus et Mirajane qui se cherche constamment. Tu n'as qu'à dire non, tout de suite, c'est plus clair !
- Je t'ai dit que je ne savais pas, laisse-moi le temps s'il te plaît.
- Ouais, comme d'habitude !
 
Après cela, ils arrêtèrent leur discussion Skype. Levy se coucha, et essayait de trouver des réponses.
 
Fin du Flash Back.
 
Elle savait, cette soirée-là, elle l'avait blessé, c'est d'ailleurs pour ça qu'il ne lui envoyait plus de message. Et si, elle, elle en envoyait, ça voudrait dire qu'elle faisait le premier pas, et qu'elle voulait tenter quelque chose. Mais elle n'était pas prête. Elle avait peur, et lui ne comprenait pas.
 
Elle entra dans la boulangerie, acheta son pain, puis rentra chez elle.
Elle remonta dans sa chambre, aucun message de qui que ce ne soit, et même sur le groupe d'eux dix il n'y avait rien, ils avaient dû se faire un groupe à eux huit pour pouvoir parler sans qu'elle ou Gajeel ne voie ce qu'ils se disaient.
 
Puisqu'elle ne savait pas quoi faire jusqu'à quatorze heures, elle commença à travailler. A midi elle ne prit pas la peine de manger, et à une heure et demie elle alluma son ordinateur qu'elle posa sur son bureau à côté d'elle, pour qu'elle puisse travailler en même temps que la discussion entre elle et les filles qui allaient y avoir une demi-heure après.
Elles se connectèrent presque toutes en même temps.
Mirajane toujours en train de manger dans sa cuisine, mais qui parler en même temps avec sa s½ur qui était en face d'elle.
Erza dans son salon, les jambes croisées sur canapé, une tasse dans la main.
Jubia, toujours l'improbable, dans la salle de bain, pour qu'elle puisse se sécher les cheveux, puisque sinon le fil était trop court dans sa chambre, enfin bref, les problèmes de Jubia.
Et Lucy, dans son lit, sur le ventre, livre à la main.
 
- Toujours en train de manger Mira' ! Rit Jubia.
- Toujours en train de te coiffer Ju' ! Sourit Mirajane, avec sa s½ur en face qui riait.
- Oh, que ce livre est chiant. Soupira Lucy.
- Moi, c'est mon émission qui est pénible ! D'ailleurs je l'éteins, on a plus important. Dit Erza en prenant sa télécommande qu'elle reposa ensuite à côté d'elle.
- Moi qui espérais que vous m'aviez oubliée. Murmura Levy, phrase qui s'entendait quand même.
- Jamais on ne t'oublierais ! Dirent Mirajane et Erza en même temps.
- Bon Levy, tu as dix minutes top chrono pour expliquer ! Lui dit Jubia.
- Pourquoi dix minutes ? Demandèrent-elles toutes en même temps.
- Car dans dix minutes Grey arrive.
- Ahhh.... S'exclamèrent-elles.
- Bon Levy, tu as plus que huit minutes.
 
Ce fut avec étonnement que Levy réussit tout à expliquer en sept minutes, et en plus Jubia avait reçu un message de Grey comme quoi il n'arriverait finalement que dans une demie heure.
 
- Ton problème est quelque peu compliqué... Soupira Mirajane qui avait finit de manger qui restait tout de même dans sa cuisine.
- Tu ressens quelque chose pour lui ? Lui demanda Erza.
- Oui, mais j'ai peur, je veux dire, on s'est toujours engueulé, alors pourquoi ça changerait maintenant ?
- Car vous vous connaissez Levy, que vous vous êtes rapprochez, et que quelque part, vous vous aimez quand même. Lui expliqua Lucy qui était passée par cette même peur, comme les filles. Il te manque ?
- Affreusement. Répondit Levy.
- A ta place je foncerais alors. Sourit Jubia. J'ai failli passer à côté, et aujourd'hui je ne regrette en aucun cas mes choix. Si ça ne marche pas, vous aurez au moins essayer. Mais vous n'aurez aucun regret.
- Merci Ju' ! Lui dit Levy en souriant.
- C'est notre Jubia qui vient de parler ? Demanda Erza avec étonnement.
- Elle a bien grandit, et c'est un si beau discours. Fit semblant de pleurer Mirajane avec un mouchoir qu'elle tapotait à son ½il.
- Je me suis éblouis moi-même ! Dit Jubia.
 
Elles explosèrent toutes de rire, oui, il fallait bien que Jubia Loxer reprenne son rôle, elle n'allait pas rester sérieuse voyons.
 
- Tu vas faire quoi alors Levy ? Demanda Mirajane.
- Je vais commencer à lui envoyer un message pour qu'on se voit. Et après, on parle.
- Parler, pas disputer, d'accord ? Ordonna Erza comme à une enfant.
- Oui maman. Rigole la jeune fille.
- Ton histoire d'amour est plus captivante que celle de ce livre... Soupira Lucy.
- Et je suis sûre que la tienne est également plus captivante que celle du livre ? Lui dit Mirajane plein de sous-entendus.
- De quoi tu parles, si tu parles, du...cap, hé bah tu as tord ! Rougit la blonde.
- Je ne parlais pas de ça voyons. Mirajane fit semblant d'être offusquée.
- Bien-sûr... Murmura Erza à la place de son amie.
- Et toi Mira ? Demanda Jubia, tu as aussi besoin de conseil ?
- Je ne vois pas de quoi tu parles.
- Laxus. Dirent-elles en même temps.
- Bon, je vous le dis combien de fois que je ne sors pas avec lui ?
- Prouve-le. Dit Erza.
- Que je te le prouve ?
- Ouais.
- D'accord. Je sors avec Freed, Freed Justin en ES.
- Hein ?!
- Mais tu nous l'a caché ! S'exclama Jubia.
- Oui, c'est lui qui ne voulait pas le dire.
- Et, Laxus ne le sait pas non plus ? Risqua de demander Lucy.
- Non.
- Je ne m'attendais pas à ça ! Finit par dire Levy qui était bloquée en plein milieu d'un message.
- Bon allez, j'y vais moi, à plus les filles ! S'échappa Mirajane.
- Attends, Mira' ! Criait les filles, mais trop tard elle était partie.
- Quelle cachotière ! Elle va s'en mordre les doigts ! S'énerva Erza en stoppant elle aussi la conversation Skype.
- Bon bah voilà...Je vais y aller aussi, Grey ne va pas tarder. Si vous avez des nouvelles sur ce qu'on vient d'apprendre prévenez-moi.
- Ouais. A plus Ju' ! Bon rendez-vous. Sourit Lucy.
- Merci. Lui dit Levy.
- Moi je vais finir ce livre qui m'a l'air pourtant interminable. Souffla Lucy.
- Et moi je vais parler à Gajeel.
- Bonne chance !
- Merci !
 
Levy ferma son ordinateur, et termina son message destiné à Gajeel :
 
« J'ai bien réfléchi, et on doit parler, face à face. »
 
Elle reposa son portable sur son bureau, plaqua son dos sur sa chaise, jouant toujours avec son stylo.
 
- Souffle Levy, ça va bien se passer, il va accepter et vous allez parler. Se dit-elle
 
Son portable vibra, elle se releva et lu le message :
 
« Je suis bien d'accord. On se voit où ? »
 
Elle déglutit, le stresse montait encore plus.
 
« Devant chez moi »
« D'accord. Dans une demi-heure je suis là. »
 
Pour essayer de déstresser elle continua de travailler, au bout d'un certain moment elle entendit une moto. Elle souffla, et posa son crayon. Elle remit ses baskets, son portable dans la poche, et descendit pour ensuite sortir dans la rue. Il était là, devant elle, en train d'enlever son casque. 
 
- Salut. Dit Levy.
- Salut.
 
Il se passa quelques minutes sans qu'aucun des deux ne parlent, et enfin Levy prit la parole.
 
- Je suis désolé pour ce que je t'ai dit.
- Le truc, c'est tu ne m'as rien tu vois. Alors que moi, je t'ai dit un peu plus.
- Ecoute, j'étais perturbée, et pour tous te dire, j'avais peur, c'est vrai. J'ai confiance en toi, mais...il n'empêche que j'ai peur. Car si jamais, on se met ensemble, et que finalement ça ne va pas, on ne redeviendra jamais amis comme on l'étais. Depuis que notre groupe s'est reformé, on a beaucoup été ensemble. Et je ne pense pas que je pourrais supporter de nouveau les disputes qu'il y avait entre nous avant. Je tiens beaucoup trop à toi pour ça.
- Ouais je comprends, mais je tiens beaucoup trop à toi pour te laisser partir.
 
Il la prit dans ses bras, Levy se laissa faire et restèrent comme tel quelques minutes.
 
- Gajeel.
- Hum ?
- Je t'aime... Avoue la jeune fille en rougissant.
- Je t'aime aussi Levy.
 
Ils s'embrassèrent, pour la première fois. Ils étaient heureux. Ils s'étaient enfin trouvé, et n'étaient pas prêts de se quitter, ou plutôt Gajeel ne la lâcherait jamais.
 
Ils passèrent l'après-midi ensemble profitant de bons moments.
 
De son côté Lucy s'ennuyait éperdument. Aucunes de ses amies ne répondaient, alors elle boudait, et Natsu ne répondait pas non plus, car monsieur était à son entraînement de basket.
Alors Lucy boudait sur son lit, toujours en train de lire le livre " chiant ".
 
- Il y a intérêt à ce que se soit des journées riche en bavardages pour qu'elles ne prennent pas la peine de répondre !
 
Tout d'un coup une idée lui venue. Et si, elle embêtait Laxus, après tout même si il n'était pas connecté sur messenger, il devait quand même répondre à ses messages.
 
« Yo Laxus ! »
« Qu'est-ce que tu veux Blondie, tu es toute seule ? »
« Pas du tout ! »
« Bien-sûr ! »
« Tu fous quoi ? »
« Je lis le livre que le prof a donné ! »
« Il est chiant hein ?! »
« C'est clair ! »
« C'est gnangnan ! »
« Ça doit pas beaucoup te changer quand même avec tes livres à l'eau de rose ! »
« Mes livres sont super eux, celui-ci on ne comprend même pas ce qu'il raconte ! »
« Il y a plus de notes que de chapitre ! »
« C'est vrai ! » Rigolait Lucy en mettant un smiley mort de rire.
 
Lucy alla sur snap et prit une photo d'elle avec l'effet du chien qu'elle envoya à Laxus qui prit une capture d'écran. Elle continua avec l'arc-en-ciel, le chat, l'effet âgé, un échange de visage entre son nounours et et elle, et encore pleins d'autres trucs que Laxus prit en capture d'écran qui allait sans doute ressortir un jour.
Ils s'occupèrent une bonne partie de l'après-midi comme ça, bien qu'eux deux n'aient finalement pas fini le livre qu'ils avaient commencé et qu'ils devaient finir pour la rentrée où ils allaient devoir faire une fiche de lecture.
 
Vers vingt heures les filles se connectèrent toutes sur skype, une fois de plus.
Lucy sur son lit, sur le ventre, livre ouvert la  main gauche soutenant sa tête. Erza dans sa chambre assise sur le sol en train de manger un sandwich. Levy dans sa chambre également en train d'envoyer un message avec son portable, assise en tailleur. Mirajane dans son salon en train de manger dans un pot de glace les yeux rivés sur la télé, et sa s½ur à côté d'elle mais qui se moquait de sa s½ur et Jubia dans la cuisine en train d'essayer de faire des crêpes non ratées.
 
- Yo tout le monde ! Salua Erza.
- Salut ! Dit Lucy avec une tête de désespérée.
- Qu'est-ce que t'as ? Demanda Levy qui jetait quelques coups d'½il quand même sur le livre.
- De un vous m'avez laissez toute seule toute l'après-midi, de deux j'ai toujours pas fini de livre merdique et long !
- D'après ce que j'ai entendu tu ne t'es pas beaucoup ennuyée quand même, Laxus m'a dit que tu l'as fait chier toute l'après-midi.  Dit Mirajane de détachant pas son regard de la télé et sa cuillère n'arrêtant pas de faire le même chemin.
- Bah c'était le seul que j'avais sous la main.
- Natsu n'a rien dit ? Sourit Jubia qui les regardait enfin.
- Peuh, il a rien à me dire, lui non plus n'était pas là.
- Pauvre petite puce ! Rigola Erza.
- Euh Ju', c'est normal que je vois de la fumée noire derrière toi ? Demanda Levy.
- Oh non, pas encore !!
 
Elle se précipita d'éteindre la plaque et de mettre la poêle dans l'évier.
 
- J'arrête ça m'agace ! Soupira Jubia
- Tu faisais quoi ? Se risqua de demander Erza.
- Des crêpes.
 
Il y eut le silence totale enfin presque car le son de la télé de Mirajane était assez fort. D'ailleurs celle-ci faillit s'étouffer pendant que le rire de Lisanna résonnait dans leur ordinateur.
 
- C'est pas gentil ! Boudait Jubia en s'asseyant sur une chaise.
- Si tu veux je peux te faire des cookies en compensation demain. Proposa Levy.
- Hmm, je veux bien.
- Et qui fait le trajet ? Demanda Lucy toute souriante sachant déjà la réponse des deux.
- Bah Erza. Répondit-elles ensemble.
- Hin, mais c'est que vous êtes de vraies petites rigolotes les filles.  C'est hors de question !
- Allez, et si tu veux je t'invite à dormir. Demain il y a personne, et ma mère doit rester ici pour faire les comptes, comme ça on se ferait toutes les cinq une balade à cheval.
- Ouais ça me tente bien, il faut que je regarde juste les heures de bus, ou que je demande à ma mère.
- Mon père ne travaille pas demain, il peut faire du covoiturage Lucy !
- Ah merci !
- Emmenez vos cours au cas  où si l'envie nous prend de travailler. Rigola Jubia.
- Oh mon dieu, mais c'est atroce ! Dit Mirajane.
- Je suis sûre qu'elle n'a même pas écouter ce qu'on vient de dire. Soupira Erza
- Qu'est-ce qu'il y a Mira ? Sourit Lucy
- Mais mais, Ian vient de mourir, oh mais non, c'était mon personnage préféré !
- Et sinon, tu en dis quoi pour demain ? Demanda Erza qui se levait avec son ordinateur pour venir se poser sur son lit.
- La balade à cheval, et le dodo chez Ju' ? Ouais ça va être sympa. Tu prends combien sur le trajet Erza ?
- Un petit secret de ta part. Lui répondit toute souriante Erza.
- Ah... Euh Lis' le bus ça coûte combien ?
 
Un rire général se fit. Après cela elles furent plus sérieuses pour le lendemain. Il était donc convenu qu'elles iraient toutes le matin, elles partiraient de chez elles à neuf heures, comme ça, ça laissait aussi le temps de Jubia de faire de la place dans sa chambre, elles feraient les lits toute ensemble. Erza emmenait quand même Mirajane. L'après-midi elles iraient se balader à cheval. Ensuite Levy ferait les cookies avec l'aide des filles. Et le soir elles dormiraient toutes ensemble.
Le lendemain matin se passerait tranquille, elles travalleraient une bonne partie de l'après-midi, et le père de Levy viendrait les chercher pour six heures, Mirajane et Erza partiraient en même temps.
Elles avaient mis tout cela en place pendant qu'elles préparaient déjà leurs affaires.
Elles avaient hâte d'y être, surtout que cela faisait longtemps qu'elles n'étaient pas allées chez Jubia. C'était souvent chez Lucy ou Levy que se passaient les journées et les nuits.
 
 
Chapitre corrigé !
Je sais que j'ai mis beaucoup de temps,
Mais une fois que les cours auront repris ce sera encore beaucoup plus rare.
En tout cas j'espère qu'il vous a plus,
Et je vous dit,
A Bientôt !
 
                                                                                    Chapitre corrigé !

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.205.153) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Umi--Chan

    25/08/2016

    J'adore *-* Surtout Juvia xD

  • i-love-Levy-x-Gajil3

    10/04/2014

    merci ! :D

  • Layla--Dragneer

    10/04/2014

    i-love-Levy-x-Gajil3 wrote: "Ta fic est trop bien ! Est ce que je peux être prévenu stp ?"

    Bien-sûr ! :)

  • i-love-Levy-x-Gajil3

    09/04/2014

    Ta fic est trop bien ! Est ce que je peux être prévenu stp ?

  • Layla--Dragneer

    26/03/2014

    Segolino wrote: "Je suis tombée sur ton blog par hasard et j'ai beaucoup aimé ta fic. Bon je vais commencer parce que je n'ai pas trop trop aimé... ^^ pour commencer, j'ai trouvé que ça allait trop vite pour tous les couples, pas assez de détails, enfin je trouva ça dommage (je sais que c'est long à écrire, j'écris moi même une fic sur Gale), c'est ce qui m'a le plus gêné dans ta fiction. Après j'ai beaucoup aimé la lisibilité de ta fic, quelques fautes d'orthographes mais ça va bien, tu t'en sors vraiment super bien. J'ai aimé la fait qu'il n'y a pas la mère de Lucy morte ou les parents de Natsu disparuent, ça change. Je trouve par contre que tu as très bien géré le réveil de Levy, il est bien détaillé par rapport à la formation de couples ! Enfin bref, je souhaiterai être prévenue stp ! :D"

    Bien-sûr ! ( excuse-moi de répondre sur mon blog )

  • Segolino

    25/03/2014

    Je suis tombée sur ton blog par hasard et j'ai beaucoup aimé ta fic. Bon je vais commencer parce que je n'ai pas trop trop aimé... ^^ pour commencer, j'ai trouvé que ça allait trop vite pour tous les couples, pas assez de détails, enfin je trouva ça dommage (je sais que c'est long à écrire, j'écris moi même une fic sur Gale), c'est ce qui m'a le plus gêné dans ta fiction. Après j'ai beaucoup aimé la lisibilité de ta fic, quelques fautes d'orthographes mais ça va bien, tu t'en sors vraiment super bien. J'ai aimé la fait qu'il n'y a pas la mère de Lucy morte ou les parents de Natsu disparuent, ça change. Je trouve par contre que tu as très bien géré le réveil de Levy, il est bien détaillé par rapport à la formation de couples ! Enfin bref, je souhaiterai être prévenue stp ! :D

  • Tyfa-Eneria-nalu

    23/03/2014

    KYAAA !!!! Trop bien !!! j'ai hâte que la suite sorte !!

  • Layla--Dragneer

    21/03/2014

    FairyTail-x-NaLu wrote: "Ouais Levy est enfin réveillée !! J'ai hâte de lire la suite !! Et VIVE LE NALU !! *o* <3
    "

    Ahaha !!

  • FairyTail-x-NaLu

    21/03/2014

    Ouais Levy est enfin réveillée !! J'ai hâte de lire la suite !! Et VIVE LE NALU !! *o* <3

Report abuse