One-shot N°3, Partie 1


 
 
                                                                    ♥~We're Maried~♥
                                                                            ~1ère Partie~
 
 
Il faisait nuit, il était à présent vingt trois heures trente. Une jeune fille avec de longs cheveux roux regardait les étoiles brillaient, elle caressait son ventre rond en souriant. Deux bras musclés vint entourer sa taille, mettant sa tête dans le cou de celle-ci.
 
- Tu ne dors toujours pas ?
- Non, je suis excitée d'y être, et donc je n'arrive pas à dormir.
- Pourtant tu devrais, demain va être une longue journée.
- Je sais Gerard ! Dit-elle en se retournant mettant ses deux bras autour du cou de son fiancé.
- Moi aussi j'ai hâte d'être à demain.
 
Ils s'embrassèrent, prolongeant leur baiser puis dû se séparer par le manque d'oxygène. Puis après la jeune femme toucha son ventre. 
 
- Eux aussi son excités. Rigola la jeune maman. 
- Ils doivent être comme leur mère. 
 
Après cela, ils allèrent se coucher dans leur lit. Elle posa sa tête sur le torse de son amant.
 
- Tu n'as jamais pensé à ce que serait notre vie si nous nous étions pas rencontrer durant notre enfance Erza ? 
- Non, car je ne voudrais pas y penser. Chacun de notre côté nous avons eu une vie dure, mais nous nous sommes réconciliés et tout ce qui s'est passé avant, je veux juste oublier. 
- Tu es donc sûre d'avoir fait les bons choix.
- Oh que oui, rien au monde ne me ferait changée d'avis tout ce que j'ai fais. Pourquoi en doutes-tu ? 
- Parce que je veux que tu sois heureuse avec moi.
- Je suis plus que comblée avec toi. 
- Je t'aime Erza.
- Moi aussi je t'aime Gerard. 
 
Ils s'embrassèrent et réussirent à s'endormir. Le lendemain Erza fut vite envahi par ses amies qui étaient heureuses pour elle. Erza se faisait d'abord coiffée par Lucy. Celle-ci lui avait proposée son esprit mais Erza lui avait dit qu'elle préférait que se soit elle qui le fasse. 
Ses cheveux étaient mis en chignon et donc étaient surélevés. Il y avait une rose au centre du chignon. Un diadème était sur son crâne, où était accrochée un très long voile blanche. Ensuite Mirajane lui fit le maquillage. Elle lui mit du far à paupières bleu, du mascara pour bien reflété la couleur de ses yeux, et une pointe de feutre noir sur chaque côté des yeux. Du fontain rose fut mit sur ses pommettes, et sur ses lèvres pulpeuse il y eut du rouge. 
Et enfin sa robe correspondais au tout. Elle était blanche bustier, parsemés de paillettes sur le bustier. Il y avait plusieurs jupons, ce qui faisait volumineux et caché un peu son ventre étant donné qu'elle était enceinte. Une longue traîne s'en suivit. 
 
- Erza tu es prête ? Lui demanda Jubia en souriant.
- Oui ! 
 
Ses amies la suivirent puis Levy passa devant, ensuite Jubia, puis Lucy et enfin Mirajane. Elles étaient ses demoiselles d'honneurs. Lorsque Erza entra enfin, avec le maître l'accompagnant, une musique se mit à retentir. Erza voyait son futur marié au bout du tapis blanc. Ceux qui étaient derrière lui était Grey, Natsu, et Gajeel. Gerard se faisait charrier par ces trois-là, se qui fit un peu rire la rousse. Elle remercia le maître, puis se mit devant son amant, et regarda les garçons derrière en leur demandant d'arrêter, heureusement il suffisait d'un seul regard pour les arrêter. Pendant le long discours du prêtre les deux futurs mariés se rappela les moment passés ensemble, et surtout le jour où ils s'étaient mis ensemble. 
 
Flash Back
 
C'était après qu'ils aient pu enfin battre complètement Tartaros. Gerard était à Fairy Tail, car Wendy l'avait soigné lui et Meredy. Tendis que celle-ci parlée avec Jubia dans le hall, Erza était avec Gerard dans l'infirmerie car il devait encore se reposer, sinon son ½il n'aurait pas  guérit. 
 
- Gerard, pourquoi as-tu risqué ta vie en venant m'aidée, tu étais déjà assez blessé comme ça...Dit-elle tristement en baissant la tête.
- Il n'y a qu'une seule raison, mais je ne suis pas assez courageux pour te le dire maintenant je crois. 
- Comment ça ? 
- Je voulais pas te perdre...pas une deuxième fois, ça m'aurait était trop difficile de vivre sans toi Erza.
- Tu es vraiment un idiot Gerard, moi non plus je ne veux pas te perdre.
- Accepte que quelqu'un puisse te protéger, ce n'est pas toujours à toi de protéger tout le monde.
- Oui, mais si je ne le fais pas, même si j'ai une confiance total en eux, j'aurai toujours peur de perdre un de mes amis...et surtout mon confident de toujours...
- Confident...? 
- Tu es peut-être le seul à vraiment me comprendre, on se comprend...Gerard, je ne veux pas qu tu me fasse encore aussi peur.
- Si c'est pour te protéger je ferais tout ce qui en mon pouvoir, car j'ai pas pu beaucoup le faire. Je t'ai beaucoup blessé...et tu ne peux pas savoir comme je m'en veut.
- Cesse de ressasser le passé. Avant le tournoi de magie, je t'ai dit que je n'oubliai pas, mais que ce n'était pas toi qui a fais tout ça...Je t'ai pardonner il y a longtemps. 
- Erza...
- Intègre la guilde Gerard, comme ça...comme ça on sera ensemble...
- Je ne peux pas...
- Et pourquoi ? Lui dit la rousse en relevant la tête, les yeux pleins de larmes.
- Parce que cette guilde est beaucoup trop bien pour moi Erza, j'ai fais trop de mal pour l'intégrer...
- Tu as vu Gajeel et Levy comme ils sont proches ? Pourtant Gajeel lui a fait du mal il y a longtemps, mais si tu les regarde bien, ça se voit qu'ils ont des sentiments l'un en vers l'autre. Alors, pourquoi ne veux-tu pas resté avec nous, avec moi....Réfléchis-y s'il te plaît.
 
Après cela elle sortie de l'infirmerie, et se réfugia chez elle, et attendit seulement que l'heure passe. Quelques jours plus tard, lorsqu'elle retourna le voir, il était en pleine forme. Les garçons rigolaient avec lui. Erza était à la porte et le voyait rigolé des bêtises que Grey, Natsu et Gajeel se lançaient, Laxus lui désespérer à côté d'eux. Erza se mit au bar.
 
- Dis-moi, je crois bien que les garçons l'ont adopter. Rigola Mirajane.
- Adopter n'est pas le mot Mira'.
- Oui je sais bien, mais bon, il a l'air au sein du groupe quand même. Tu sais s'il souhaite intégrer la guilde ? 
- Non, non je ne sais pas.
- Mais toi tu voudrais.
- ...
- Erza, cache pas tes sentiments, si tu lui dis tes sentiments, je suis sûre qu'il restera, je suis sûre qu'il ressent la même chose.
- Je ne veux pas qu'il reste car je lui dis mes sentiments, je veux qu'il reste car il veut rester. 
- Dans se cas va le voir, et demande-lui. 
 
Elle soupira, puis regarda en sa direction. Elle se leva, puis au fur et à mesure, qu'elle s'approchait, les garçons avait tapé l'épaule du bleu, et il le laissé. 
 
- Pourquoi sont-ils partis ? Demanda Erza.
- J'en sais rien...Mentit Gerard.
- Tu ment toujours aussi mal. Dit-elle en croisant les bras.
- Viens, je voudrais te parler.
- Je te suis.
 
Ils allèrent dans l'infirmerie et Gerard lui dit :
 
- Tout bien réfléchi je reste.
- Attend, quand tu dis tu restes, c'est...
- Oui, si tu le veux bien, j'intègre la guilde.
- Oh mais...mais c'est génial ! Tu vas vraiment te plaire ici
Gerard ! Dit-elle en lui sautant dans les bras.
- J'en suis sûr ! Dit-il en rigolant de la réaction de son amie. 
- Je suis contente...
 
 
Quelques jours plus tard ils se voyaient sur le pont de la ville, elle lui demandée s'il s'était bien intégrer, que se soit au niveau des missions, ou du train-train habituel de la guilde.
 
- Et au niveau des bagarres, ça va ? Lui dit Erza.
- C'est vrai qu'ils en font la majeur partie de la journée, mais je crois que c'est ce qui donne l'ambiance.
- Oui, et puis on s'y habitue, ça je peux te le dire, ça fait un peu plus de dix ans que je suis à la guilde, et je m'y suis habituée.
- Erza, tu sais ce que je t'avais dit dans l'infirmerie, avant que j'intègre la guilde...
- Oui ? 
- Je vais te dire la raison. Si je tiens tant à toi, et que je regrette de t'avoir fait du mal, c'est parce que je t'aime. 
- Tu es un idiot Gerard Fernandez.
- Tu me l'a déjà dit ça. 
- Je sais, mais tu es idiot, de ne pas avoir remarqué que je t'aimais en retour ! 
- Er...-
 
Il ne put finir, que Erza l'embrassa. Et passa ses bras autour de son cou, et lui sourit.
 
- Arrête de parler, et profitons de ce moment ! 
- Tu es la meilleure !
- Hé, je le sais, et je serais la seule à te faire ça ! 
- Ça oui tu peux en être sûre !
- Je t'aime à la folie !
- Moi aussi je t'aime ! 
 
Ils s'embrassèrent encore, profitant de ce merveilleux moment. 
 
Plus tard
 
Un jour, alors que Erza était restée chez elle, enfin elle habitée à présent avec Gerard, elle était restée clouée à son canapé. Lorsqu'il revînt de sa mission, il s'embrassèrent, puis Erza lui souffla dans l'oreille qu'elle avait quelque chose à lui dire, et que lui aussi il avait quelque chose à lui dire. Ils s'asseyèrent sur le canapé.
 
- Vas-y. Lui dit la rousse.
- Non, toi vas-y. 
- Bon, heu...hé bien, je...je suis enceinte Gerard. 
 
Il fut d'abord assez surprit puis ils s'embrassèrent de joie. 
 
- A ton tour maintenant ! Lui dit Erza déjà heureuse.
 
Il sourit, puis se mit devant elle, il posa un genoux par terre, et sortie une boîte, puis l'ouvrit.
 
- Erza Scarlett, voulez-vous bien m'épousée, et ainsi être
heureuse ? 
- Oh que oui je veux t'épouser mon idiot préféré ! Dit-elle en l'enlaçant.
- Je t'aime Erza ! Dit-il en lui mettant la bague au doit. 
- Moi encore plus ! Lui souffla-t-elle dans l'oreille. 
 
Fin du Flash Back. 
 
Le prêtre se stoppa pour reprendre son souffle et reprit. Pendant ce temps les deux futurs époux se regardaient amoureusement dans les yeux. 
 
- Gerard Fernandez, voulez-vous prendre pour épouse Erza Scarlett pour l'aimer fidèlement dans le bonheur ou dans les épreuves, tout au long de votre vie ?
- Oui je le veux !
- Erza Scarlett voulez-vous prendre pour époux Gerard Fernandez pour l'aimer fidèlement dans le bonheur ou dans les épreuves, tout au long de votre vie ?
- Oui je le veux ! 

Erza regarda Jubia, et celle-ci lui donna la bague, tendis que du côté de Gerard, celui-ci regarda Gajeel.

- Je te jure que si tu l'a pas Gajeel, je te crucifie ! Menaça le bleu discrètement.

Enfin la guilde avait entendu, alors que le prêtre apparemment lui non. Ce qui fit rire la majeur partit de la foule. 

- Stresse pas, je l'ai. Dit-il en lui donnant. 

De là ils se mirent leur bague. Puis ils purent s'embrasser, et tout le monde se mit à applaudir. La rousse rigola avec maintenant son mari, puis lorsqu'ils sortirent de l'église ils se reçurent des grains de riz. 

- On dit que ça porte chance ! Lui dit Lucy lorsqu'elle fut à côté d'elle. 
- Ah ouais ! 

Elle s'avança, puis se fut le lancé de bouquet. Se fut Jubia qui se le reçut, par pur accident car elle ne l'avait pas cherché. Après cela ils se retrouvèrent tous à la guilde. Tout le monde était dans la bonne humeur, et tout le monde était heureux. Mirajane avait chanté sur la scène. Pour les slows il y eut beaucoup de monde. En fin de soirée, Erza était avec ses amies au bar. Elle prenait du jus d'orange. 
 
- Erza-san, ça va aller pour les bébés ? Lui demanda Wendy, un peu inquiète.
- Ça devrait, normalement. Répondit la jeune mariée en caressant son ventre. 
- Tout à l'heure tu n'avais pas l'air d'aller bien, tu avais plutôt l'air d'avoir mal. Lui dit Mirajane. 
- Hé bien, je suis au neuvième mois, et disons que c'était une longue journée, c'était dur de marcher, ce sont des jumeaux en plus alors...
- Si tu as besoin de calme tu devrais aller dans l'infirmerie te coucher un peu. Lui conseille Jubia.
- D'accord, je vais y aller, mais pas longtemps. Si Gerard me cherche vous lui dîtes que je suis là-bas.
- Ne t'inquiète pas. 
- Merci Mira !
 
Lorsque son mari la rejoignit. Il s'asseya sur le lit, sur lequel elle était couchée et soupirée car elle était essoufflée.
 
- Ça va aller ? Lui demanda son mari. 
- Oui ne t'inquiète pas...Bon retournons-y. 
 
Mais lorsqu'elle se releva, elle lâcha un cri, il l'aida à se rasseoir.
 
- Ge-Gerard, j'ai perdu les eaux...appel quelqu'un vite...!
- Oui, oui ! 
 
De là Mirajane et Jubia allèrent voir la futur maman, et l'aida à accouchée. De l'inquiétude s'était placé dans le hall, puis entendit un cri de bébé, puis deux. Les deux femmes sortirent toute souriante et autorisa Gerard d'allée voir sa femme. Les deux enfants étaient dans chaque bras de la jeune maman. Il prit l'un d'eux et le berça heureux. 
 
- Un garçon, et une fille...Souffla Erza. 
- J'ai ma petite idée. 
- Quoi ? 
- Kaori pour notre garçon, et Hana pour notre fille.
- Ce sont de beaux prénoms. Lui dit sa femme.
- Et eux, sont magnifique comme dans leur mère.
- Merci. En tout cas je crois qu'ils aiment se faire remarquer. 
- Là ils vont avoir toute l'attention.
- Le meilleur jour de ma vie, ça ne pouvais pas se passer mieux. Lui dit Erza heureuse en l'embrassant.
- Je suis comblé.
- Moi aussi. 
 
Ils s'embrassèrent, puis rigolèrent des cris qu'avaient poussés leur deux enfants. 
 
 
Vouiii enfin quelque chose de fini, 
Un Gerza, 
Vous avez aimez ? 
Bon c'est quelque chose de banal peut-être, 
Mais je suis contente d'avoir écris cet O.S.
Dîtes-moi vos impressions !  

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.83.81.52) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Reika-sama

    08/06/2016

    J adors c est trop kawai

  • FT-Fiction

    30/10/2015

    J'étais à fond dans ton OS durant tout le long. Rien que la phrase que Jellal dit à Gajeel au moment des bagues je suis partie dans un fou rire pendant plus de cinq minutes! Comme toujours des petites fautes mais cela ne nuit en rien à la compréhension de l'OS (j'ai l'intuition de dire cette phrase tout le temps, non?)

  • naruto-sama-fanfic

    19/05/2015

    L'accouchement est passé un peu vite, ce n'est pas très réaliste du coup. Sinon c'est sympa.

  • erza-scarlet2001

    29/03/2015

    Je voudrais savoir c'est quoi la partie 2 de cet OS? ♡☆♡

  • erza-scarlet2001

    29/03/2015

    J'ai adoré j'ai aussi remarqué que les prénoms des bébés sont les mêmes que ceux de la fiction n*3 New génération. En tout cas j'ai vraiment adoré je peux être prévenu stp?♡☆♡

Report abuse