Chapitre Un → L'amour rend parfois plus fort


 
 
                       ~Quand les souvenirs refont surfaces~
 
 
Elles étaient toutes sur une scène, elles avaient déjà fait une bonne partie de leur concert, leur tournée avait commencer il y avait quelques mois maintenant. Il ne leur restait plus qu'une dance et elles avaient terminées. Leur groupe était les « Fairy's Girls ». C'en était un nouveau, mais plus de la moitié de la population des pays qu'elles avaient fait durant leur tournée les aimaient déjà beaucoup. Quatre jeunes femmes s'étaient mis un peu en arrière, deux de chaque côté. Seule une jeune fille aux longs cheveux argentés était un peu plus avancée, et au centre. Des instruments retentit dans toute la salle, et une jeune blonde derrière avait commencée à chanter en même temps que la jeune femme au centre, puis avec les autres filles. Durant toute la chanson elles avaient fait une danse sans faute, mais vers la fin, il y avait un mouvement assez difficile. 
Car elles avaient décidés que pour montrer qu'elles étaient solidaire, l'une allait sautée dans les bras de l'autre, et il fallait se faire confiance. Pour les quatre fille tout se passa bien. Mais la chanteuse qui était précédemment au centre devait faire un certain mouvement de gymnastique. Tout se passa très vite. Les applaudissements du public, puis des cris, et enfin la chute. Pendant son dernier mouvement, la jeune femme s'était mal placé, et donc était placée trop en avant. Ne faisant pas attention, elle se prit dans les fils du grand micro, sur lequel elle avait chantée en début de concert, et qu'elles n'avaient pas rangée, et tomba de la scène, perdant connaissance.
 
Un matin, cette même jeune fille s'était réveillée en sursaut repensant à ce cauchemar. Elle fut vite ébloui par le soleil qui tapait par la fenêtre. Elle s'enleva des couettes, et sortie de sa chambre. Dans la cuisine elle découvrit, deux de ses amies en train de se bagarrer avec de la farine partout sur le visage et sur d'autre parties du corps.
L'une était grande rousse, les cheveux descendant telle une cascade le long du dos, laissant une frange poussée sur le côté gauche. Elle avait des yeux bleu foncés, et un agréable rire.
Celle avec qui elle se battait, était de la même taille mais un peu plus jeune, elle avait deux ans de moins qu'elle. Elle avait des cheveux blonds, coupé au carré, ne laissant plus de frange retombait sur son front, mais portait des lunettes de vue Rayban, ses yeux étaient de couleurs chocolats. 
 
- Erza, Lucy, la farine coûte chère ! Les réprimande la blanche.
- Désolé Mira' ! Dirent les deux filles essayant de ne pas rire.
- Mais, pas assez chère pour pas que j'y entre ! Rigola-t-elle en piochant dans la farine et entrant dans la bagarre. 
 
Quelques minutes après, leurs éclats de rire résonnait dans la maison, et une jeune fille, avec de long cheveux bleu foncé, lisse, et des yeux bleu foncé, pleins de cernes arriva devant elle, leur lançant un gros coussin blanc, et criant en repartant vers sa chambre : « Il y a des gens qui dorment encore bande de malpolis !! ».
 
Les trois filles rigolèrent, sachant très bien, que de toute façon tous les matins leur amie avait mauvais caractère. Après cela, Lucy, la blonde, se dirigea vers sa chambre. Elle était grande, et spacieuse. Le mur était blanc, une étagère remplit de divers CD, un grand lit non fait, mais qu'elle ne perdit pas de temps à faire. et une armoire moyennement grande. Dans celle-ci elle piocha un short en jean, un débardeur couleur saumon et un soutient-gorge en dentelle blanc. Puis elle alla à la douche. Mais lorsqu'elle arriva à la porte de la salle de bain, une de ses amies, arriva tel une fusée et entra à l'intérieur sans même dire un bonjour. 
Lucy tapa fort à la porte.
 
- Levy, Levy Mcgarden sort de cette salle de bain, j'y étais la première ! Rouspéta la blonde. 
 
Mais celle-ci n'écouta pas, et la prit. Tendis que la même jeune fille de tout à l'heure, avec les longs cheveux bleu lisses passa derrière la blonde. Elle avait la couette enroulée autour d'elle, avec dans les bras un autre gros coussin, et un ours en peluche. 
Lorsqu'elle arriva dans le salon, et qu'elle se coucha dans le canapé pour regarder la télé, Mirajane et Erza qui était dans la cuisine, les deux salles se correspondant, les deux filles dirent :
 
- Jubia le mange-mort est de retour ? Demanda la rousse, une éponge à la main.
- Bah je crois bien. Lui dit Mirajane qui elle avait un balai.
- Je vous entend ! Leur dit la bleutée d'une voix grave. 
 
Lucy revînt vers les filles s'asseyant sans faire exprès sur les pieds de Jubia, Erza et Mirajane se cacha derrière le comptoir de la cuisine pour cacher leur rire. Lucy s'excusa, et finalement s'installa sur le tapis, regardant la télé avec Jubia. Lorsque Levy arriva, ses cheveux fut encore mouillés, et lisse, mais court s'arrêtant aux omoplates, le sourire aux lèvres, et elle s'accouda au comptoir, les deux filles encore morte de rire. Car Lucy s'était relevée la tête rouge de colère, mais cachant la télé, Jubia lui demandant plusieurs fois de partir de devant la télé. Pour Erza et Mirajane s'en était finit, elles éclatèrent de rire. Lucy partit précipitamment dans la salle de bain, avant qu'on ne le lui pique.
Levy, elle commença à manger, puis Jubia vînt à côté d'elle, toujours avec sa couette.
 
- Ju', il fait chaud.
- Nan...Dit-elle en piquant une tartine à Levy.
- Pas touche ! Dit celle-ci en lui tapant la main.
- Aïeuhh ! 
- Lucy a finit ? Demanda Erza, qui était revenue à présent calme.
- Non !! Dirent les deux filles en mangeant.
- Bon, cet après-midi, on va à la piscine ! S'écria Mirajane, et interrompant Levy et Jubia dans leur repas, car elle avait ses mains tellement brusquement sur la table, ce qui fit sursauté les deux jeunes filles qui était en train de se faire chacune une tartine qui tomba sur la moquette. 
 
Erza se remit de plus belle à rire, pendant que les deux filles se faisaient engueulée par la blanche d'avoir renversée leur tartine pleine de beurre. Lucy arriva, et rigola automatiquement, en voyant Mirajane engueulée les filles, qui elles essayaient lui parler, mais en vînt.
 
- Ah Lucy, on va à la piscine cet après-midi ! Dit Mirajane, ce qui fit sursautée une fois de plus les deux filles en train de nettoyée une éponge à la main, leur tartine dans l'autre, mais qui tomba une seconde fois. 
 
Les deux filles rigolèrent de plus bel, Erza alla ensuite prendre sa douche, tendis que Lucy retourna dans sa chambre. Elle s'asseya en face de son bureau, et la nostalgie l'envahit lorsque son fond d'écran apparut. C'était une photo d'elle avec les filles, pour leur premier album qu'elles avaient sorties. Elles devaient toutes faire une certaines pose, tout en montrant leur solidarité, leur lien, mais aussi leur force. Finalement elle se releva et prit sa guitare laissée en-dessous son lit. Elle se rasseya sur son lit, et dépoussiéra sa guitare et fit quelques notes. Puis elle commença à chanter quelque chose.
 
Let it go,
Let it go,
Can't hold it back anymore.
Let it go,
Let it go,
Turn my back and slam the door.

Elle prit un peu plus de voix pour pourvoir chanter.

The snow glows white on the mountain tonight,
Not a footprint to be seen,
A kingdom of isolation
And it looks like I'm the Queen.

The wind is howling
Like the swirling storm inside,
Couldn't keep it in
Heaven knows that I tried

Don't let them in,
Don't let them see,
Be the good girl you always have to be,
Conceal, don't feel,
Don't let them know
Well now they know !
 
Elle se mit à chanter brusquement laissant échapper toute tristesse.
Se fichant si ses amies l'entendraient.

Let it go,
Let it go,
Can't hold it back anymore.
Let it go,
Let it go,
Turn my back and slam the door.
And here I stand,
And here I'll stay.
Let it go,
Let it go,
The cold has never bothered me anyway.


It's funny how some distance
Makes everything seem small
And the fears that once controlled me
Can't get to me at all.

Up here in the cold thin air,
I finally can breathe,
I know I left a life behind 
But I'm too relieved to grieve.

Elle jouait une seconde fois un peu plus de sa guitare, ses sentiments s'échappant.

Let it go,
Let it go,
Can't hold it back anymore.
Let it go,
Let it go,
Turn my back and slam the door.
And here I stand,
And here I'll stay.
Let it go,
Let it go,
The cold has never bothered me anyway !

Même si le contexte n'y était pas pour le moment où elle chantait, elle se rappela des moments passés il y avait quelques années.

Standing
Frozen
In the life
I've chosen,
You won't
Find me,
The past is
So far behind me,
Burried,
In the snow !!!

Elle baissa un peu sa voix ne jouant plus de sa guitare, mais reprit finalement du ton. 

Let it go,
Let it go,
Can't hold it back anymore.
Let it go,
Let it go,
Turn my back and slam the door.
And here I stand,
And here I'll stay !
Let it go,
Let it go,
The cold has never bothered me anyway !!!

Elle commença à chanter son dernier couplet, voulant échapper ses derniers dures sentiments.

Na na na na na na na na na na na na na na na...
Yeah Yeah oh whoah !
Let it gooo !
Go yeah !
Na na.
Here I staaaaaand !
Let it go,
Let it go.
Oooooooh !
Let it go.
 
La chanson terminée, des petites larmes commencèrent à couler le long de ses joues. Elle déposa sa guitare sur son lit et retourna sur son ordinateur.
 
Dans la cuisine, il n'y avait eu que Jubia, Levy était repartie dans sa chambre, Mira à la douche, et Erza en ville. Etant donné que Levy, sa chambre était assez loin de celle de Lucy elle n'aurait rien pu entendre. Mais la cuisine était quand même assez proche. Jubia qui elle était en train de faire la vaisselle avait entendue son amie chantait, se qui l'attrista un peu. 
Après l'accident de Mirajane sur scène, aucune des cinq n'avait dansé ou rechanté. Elles furent un temps assommées de question par les journalistes. Deux ans étaient passées depuis, mais la douleur était toujours, cela leur manquait de chanter, ou de danser ensemble. Une fois la vaisselle finie, Jubia retourna dans sa chambre, accompagnée de sa couette, son oreiller, et son habituel nounours. 
Elle refit son lit, s'habillage d'un slim bleu marine, et d'un débardeur blanc. Ses cheveux étaient lisse, mais sa frange était toujours accrochée sur son crâne à l'aide d'une barrette. Elle aimait ce style. 
Elle prit un disque, qu'elle mit ensuite dans le lecteur CD de son ordinateur. 
C'était une vidéo, d'elles cinq. Cinq mois après qu'elles aient étaient connues. Elle s'entraîner à danser, dans le gymnase de leur lycée. 
 
Flash Back 
 
Mirajane venait de poser la caméra, et les filles étaient habillées toute pareilles, d'ailleurs Levy avait un peu honte de la tenue, tendis que Erza rigolait. Mirajane cessa tout rire, et alluma la radio puis elles commencèrent à danser
[ Mirajane = Celle avait le collant façon gothique ; Erza, celle aux cheveux blonds ; Lucy = Celle avec les talons épais ; Levy = Celle avec les cheveux attaché ; et Jubia = Celle avec les cheveux courts ]
 
Fin du Flash Back.
 
A la fin elles avaient toutes rigoler. Jubia s'en rappelait encore. Quand elle entendit Erza rentrait, elle alla la voir. Elle l'aida à ranger les courses, puis ne voyant Mirajane qui n'était pas encore sortie de la salle de bain, Jubia lui raconta, que Lucy avait chanter dans sa chambre. Après elles s'installèrent sur chaque côté du canapé, pour qu'elles puissent étaler leur jambes l'une sur l'autre, comme ferait deux s½urs.
 
- J'aimerai tellement tout recommencer...Lui dit Jubia.
- Moi aussi Ju', mais on peut pas, Mira a peur du vide, et surtout peur de rechanter, ou de danser. Elle serait paniquée. Maintenant quand des personnes nous voient et nous reconnaisse elle pète un câble, et on rentre directement ici. J'ose imaginer ce qu'il va se passer cet après-midi. En plus Lucy et Levy ont tendance à remette de l'huile sur le feu, lorsqu'elles chantent l'une des chansons que nous avons composées toutes les cinq alors...
- Moi je ne peux plus vivre comme ça, en plus on n'a jamais donnée une réponse claire à nos fans.
- On leur a dit que pour l'instant on arrêter, ça suffisait.
- Non, ça fait deux ans qu'ils nous attendent, tu sais très bien qu'un journaliste reviendra nous voir pour nous demander une réponse clair, et ce jour-là, une fois la réponse dit, on ne pourra plus faire marche arrière. 
 
Jubia sur les nerfs, elle décida d'enfiler sa veste en jean, et ses victoria marron, et sortir faire un tour. 
 
L'après-midi, les filles enfilèrent chacune dans leur chambre leur maillot de bain, et remirent leur vêtement au-dessus. Dans leur sac respectif, elles mirent une serviette, et des vêtement de rechange au cas où, puis elle partirent direction piscine à l'aide d'un taxi. Après-midi mouvementée, ou pas ? 
 
 
Coucou, 
Deux chapitres en un jour ? 
Waw il faut péter le champagne !
En tout cas, 
Comme je l'avais prévenue il y a une chanson, 
Et une dance, 
Mais se sera comme ça dans beaucoup de chapitre, 
J'avais prévenue lors du prologue.
Pour le choix de la musique, 
C'est que j'ai regardée la reine des neiges hier donc inspiration !
Et puis vous verrez,
De fil en aiguille, 
Tout va s'arranger, 
Mais d'autres problèmes viendront troubler une seconde fois leur vies.
Au niveau de la dance, 
C'est parce que je l'adore !~♥
Autrement, 
J'espère que vous avez passée une bonne lecture, 
Et que vous avez bien-sûr aimé, 
Et je vous dis au prochain chapitre que je m'empresse d'aller écrire !!
Votre Hisa'-Chan~♥♥

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.205.153) if someone makes a complaint.

Report abuse